Les principales techniques multibagues

Les principales techniques multibagues

Edward Angle à été le grand précurseur de l’orthodontie fixe puisqu’il a mis au point en 1891 la technique Edgwise.
L’évolution de l’orthodontie fixe a permis le passage du multibague au multiattache.
La plupart de ces techniques dérivent de l’Edgwise classique:
Nous verrons:
• La technique Edgwise
• La technique de Ricketts
• La technique de Begg
• La technique linguale
• La technique de l’arc droit ou “"Straight Wire"”
II – Introduction aux thérapeutiques fixes
Les thérapeutiques orthodontiques fixes comportent:
• Des moyens de fixation
• Molaires: bagues
• Autres dents: brackets
• Des moyens d’action, arc de section:
• Ronde
• Rectangulaire
• Carrée
II.A. Les bagues molaires
Vendues préfabriquées, elles sont ajustés puis scellées.
II.B. Les brackets ou attaches
Ils seront collés sur les faces vestibulaires des dents et devront être bien positionnées dans le sens vertical et horizontal.
II.B.a. Tableau des distances
Remarque
Spee : La distance entre le bord libre des dents et la lumière du bracket devra être respectée en fonction de la position idéale des dents sinon il y aura modification de la courbe de Spee.
alt
II.B.b. Technique de collage des brackets
• Nettoyage des surfaces.
• Etching 15s (acide orthophosphorique)
• Rinçage abondant à l’eau.
• Séchage.
• Application de l’adhésif sur la surface de l’émail.
• Application de l’adhésif et du composite sur l’intrados grillagé du bracket.
• Centrage du bracket à l’aide d’une _____.
Thérapeutiques fiXes et pas fines
A – La technique Edgwise
L’introduction de l’arc rectangulaire représente le sommet de l’effort créateur du grand orthodontiste américain E.Angle.
Cette technique reste le traitement de choix dans de nombreux cas difficiles surtout les cas de traitement avec extraction en denture mixte et permanente.
Le terme Edgwise s’explique par le fait que le fil rectangulaire s’insère dans la lumière du bracket par son côté le plus étroit.
La gorge du bracket est de .022 X .028 inches.
On emploi également des bagues molaires qui portent un tube rond destiné à recevoir l’arc facial.
En Edgwise, même la deuxième molaire est baguée.
II- Les étapes du traitement
II.A. Premier temps
Utilisation des arcs de section ronde pour permettre la mise à plat des arcades (ou nivellement des arcades) ainsi que la correction des dystopies.
Ces arcs comportent des déformations de premier ordre réalisées dans le plan horizontale (ces déformations tiennent compte des épaisseurs relatives des couronnes)
• In-set latéral: décrochement vers l’intérieur
• Off-set canin: décrochement vestibulaire (correspondant à la bosse canine)
• Toe-in: décrochement en baïonnette en avant de la première molaire.
Rétraction des canines en cas d’extraction.
II.B. Deuxième temps
Cas de Classe II ou Classe I biproalvéolie.
II.B.a. Préparation de l’ancrage
C’est l’élément fondamental d’un traitement de classe II, son but est de mettre toutes les dents de l’arcade dans une position telle qu’elles puissent résister ensuite sans se verser mésialement à la traction intermaxillaire de classe II (TIM)
Selon Tweed, l’ancrage se fait grâce:
• Tip back (version distale des dents)
• TIM
• Arcs palatins, de Nance, lingual
• FEB-J-Hooks
II.B.b. Réduction
• Des espaces résiduels d’extraction.
• Réduction de la supraclusion.
II.C. Troisième temps
Réduction des dysmorphoses du sens antéropostérieur à l’aide de:
• Fronde exo-buccale
• Traction intermaxillaire
• Ou l’association des deux.
Nous utilisons à ce stade, le torque (courbure de 3ème ordre) qui s’oppose aux mouvements radiculaires induit par les TIM.
II.D. Quatrième temps
• Finitions artistiques grâce aux arcs idéaux porteurs de courbures esthétiques.
• Coordination des arcades.
II.E. Cinquième temps: la contention
• Plaque de Hawley
• Tooth-positionner
• Ou contention collée au composite sur les faces palatines des dents.
B- La technique biprogressive de Ricketts
I- Introduction
La technique biprogressive de Ricketts appartient au groupe des techniques de seconde génération dérivées de l’Ed classique.
Cette technique présente des caractéristiques fondamentales à savoir:
• La segmentation des arcades
• La prise en considération de la couronne
II- Principes de base en technique de Ricketts
• Forces et arcs: l’utilisation de forces légères et d’arcs segmentés
• L’ancrage
• La musculature
Selon Ricketts, l’ancrage varie selon le type facial
• Il est difficile d’ouvrir l’articulé chez un brachyfacial (forte musculature massétérine)
• Alors qu’il est très facile d’obtenir ce résultat chez un Dolichofacial
• L’os cortical: consiste à déplacer les dents d’ancrage contre l’os cortical (os dense, peu vascularisé, ce qui ralenti le déplacement dentaire)
• Supraclusion: traitement de la supraclusion incisive avant le recul incisif
• L’hypercorrection: afin de minimiser la récidive.
III- L’appareil en technique bioprogressive
III.A. Les brackets
Ils sont dit Preinformés avec angulation de troisième ordre et inclinaison du deuxième ordre.
Les brackets sont torquées:
• Gorge inclinée pour la 11, 21 de 22°
• Pour la 13 et 33 de 7°
• Pour la 12 et 22 de 14°
• Inclinaisons de 5° pour les tubes molaires inférieures, canines
III.B. Les fils utilisés
Dans un souci constant de simplification et de gain de temps au fauteuil, des alliages possédant des propriétés
particulières supérieures à celles des aciers sont utilisés en orthodontie, c’est le cas de:
III.B.a. L’Elgilay
C’est un alliage de Chrome-Cobalt.
Il peut être de section:
• Carrée: 016 X 016, ou
• Rectangulaire 018 X 030 Inches
Il existe au niveau de ce fil, une limitation automatique des forces exercées.
III.B.b. Le TMA: titane molybdène ____
Il présente l’avantage d’avoir un module d’élasticité plus faible que l’acier.
Il est soudable avec une soudure électrique, ce qui permet la mise en place de crochets et d’auxiliaire.
IV Les principaux types d’arcs utilisés en Ricketts
• Arc de Base
Il est inséré dans les tubes gingivaux des molaires et dans les brackets des incisives.
Latéralement au niveau des canines et des prémolaires, il contourne la gencive.
Cet arc comporte divers courbures-torques linguals, un Tip Back, un Toe-in
Peut comporter également des spires placées au sommet de chaque angle (l’étasticité antéropostérieure est
augmentée)
IV.A.a. Action de l’arc de base
1- Au niveau des incisives
• Une composante d’ingression ou d’égression.
• Une composante de vestibulo-version ou de linguo-version coronaire.
1- Ingression
Résulte de l’effet du Tip-back postérieur.
En introduisant le segment postérieur dans les tubes molaires, sa portion antérieure remonte dans le sens du vestibule entraînant ainsi les incisives dans le mouvement vertical.
2- Egression
Résulte de l’effet du Tip-foward postérieur.
En introduisant le segment postérieur dans les tubes molaires, la portion antérieure descend entraînant ainsi les incisives dans le mouvement vertical.
2- Action sur les molaires
A toute force ingressante antérieure correspond une composante egressante postérieure.
Ce mouvement est éliminé sous l’effet de FEB à traction haute ou en baguant la deuxième molaires.
Le mouvement corono-distal de la molaire sous l’effet du Tip-Back est éliminé par un Toe-In
3- Au niveau des secteurs latéraux
Pour éviter que le segment d’arc libre rentre trop dans le vestibule, on donne un torque latéral.
IV.A.b. Variantes
Les variantes de l’arc de base:
1- Arc de base d’expansion [Schéma]
Il composte quatre boucles internes construites plus longues que l’arcade.
2- Arc de base de contraction [Schéma]
Il comporte quatre boucles rondes internes construites en avant des tubes molaires pour permettre le recul des incisives.
V- Avantages de la segmentation
La segmentation permet la mise en place précoce d’une thérapeutique chez l’enfant afin d’intercepter la pathologie et permettre à la croissance de s’imprimer librement.
De plus, la biomécanique bioprogressive est soumise à des considérations histo-pathologiques.
Les forces utilisées sont limitées par l’usage d’arcs segmentés.

C -La technique linguale
• La technique linguale
Cette technique connaît actuellement un grand intérêt, c’est essentiellement à cause du développement considérable de l’orthodontie adulte.
La situation linguale du dispositif le rendant invisible.
Le collage en technique linguale se fait par méthode indirecte grâce à une gouttière de transfert et une étape de laboratoire nécessitant l’utilisation d’un TARG (Torque angulation référence guide)
D – La straight Wire (arc droit)
• La straight Wire (arc droit)
Ou Edgwise moderne "Andrews 1970".
Cette technique bouleverse le rapport traditionnel entre l’arc et le bracket puisque l’information nécessaire au déplacement orthodontique est directement incorporée dans le bracket, de ce fait, elle limite les déformations réalisées sur le fil, mais nécessite une grande précision dans le positionnement des attaches.
L’arc est neutre et ne fait que transcrire l’information programmée.
Pour cela, les fils utilisés comportent un haut coefficient de *i**ibilité (Ni Ti).
E- La technique de Begg
I- Définition
C’est une technique de forces légères mise au point par l’orthodontiste australien P.R.Begg.
C’est une technique multiattaches utilisant l’élasticité propre d’un fil d’acier très fin, de section ronde.
Elle se différencie de l’Edgwise par l’utilisation d’un arc rond de propriété remarquable et d’un bracket punctiforme.
II- Principes des déplacements en technique de Begg.
• Utilisation de forces différentielles (déplacement distal des canines sans déplacements des molaires)
• Pas d’utilisation d’ancrage (forces très légères qui ne surchargent pas l’ancrage naturel)
• Utilisation de la position de l’incisive inférieure pour le choix des extractions
• Utilisation d’un fil rond particulier de calibre .012 à .022 comportant des courbures de premier ordre et de deuxième ordre.
III – Traitement en technique de Begg
• Premier stade
• Corriger les malpositions unitaires
• Ouvrir l’articulé
• Réduire les dysmorphoses
• Deuxième stade:
• Fermeture des espaces d’extraction.
• Troisième stade
• Redresser les axes dentaires pour rétablir le parallélisme.
• Quatrième stade:
• Fin du traitement, contention

0 commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More

 
Powered by Blogger